Le "tour du monde de l'atlantique" en famille sur un voilier

Mon premier quart de nuit

Pour continuer notre tour de l’atlantique , il faut traverser le golfe de Gascogne. Cela dure deux à 3 jours. Comme il n’y a évidemment pas de port au milieu…

Pour continuer notre tour de l’atlantique , il faut traverser le golfe de Gascogne. Cela dure deux à 3 jours. Comme il n’y a évidemment pas de port au milieu nous naviguons aussi la nuit en faisant des roulement toutes les 3 heures. A 5h00 je suis donc réveillée par Papa pour qui c’est l’heure d’aller se coucher.
Je fait ce quart toute seule avec Soizic. En soit ce n’est pas très compliqué: il faut resté éveillée faire le point toutes les vingt minutes sur notre position, notre vitesse, les cargos alentours, les phares près des cotes, le réglage des voiles…
Je me lève donc, encore un peu endormi, je monte sur le pont pour constaté l’état de la mer. Elle est calme mais assez houleuse, on commence déjà à apercevoir les phares parsemants la côte Espagnole.
Le réveil à 5h c’est un peu dur; je vais donc me préparer un café bien chargé qui réveille et réchauffe efficacement. pour m’occuper, je remplace Ulysse, le pilote automatique, à la barre. Le ciel est bien dégagé et la lune est pleine.
Au bout d’un moment, je lâche la barre de SEA YOU pour contempler les étoiles. C’est beau!!! Les quart de nuit c’est fatiguant mais c’est génial. On est tout seul dominant la masse aqueuse, dans le calme de la nuit. Soudain un bip strident me ramène à la réalité:
l’AIS me prévient qu’un cargo se trouve dans les 3 minutes alentours. Après un contrôle au compas de relèvement, je suis rassurée: nous ne sommes pas en route de collision avec lui.

Vers 7h le ciel commence à prendre des couleurs rouges orangé. Le soleil sort lentement de son lit, il s’enflamme…
Déjà Zélie, Augustine et Ysance pointent le bout de leur nez : »On a faim, on peut avoir le petit déjeuner, s’il vous plaît ». C’est le signal annonçant la fin de la nuit. Petit à petit chacun émerge, à son rythme. Nous accosterons en Espagne dans l’après midi. C’est une belle journée en perspective.

– Alix

4 commentaires sur Mon premier quart de nuit

Le Départ – l’Amarinage

Jour J Presque toute la famille et quelques amis s’amassent sur le ponton. Certains rient, d’autres pleurent. Nous larguons les amarres accompagnés de grands mouvements de bras et de « Kenavo »….

Jour J

Presque toute la famille et quelques amis s’amassent sur le ponton. Certains rient, d’autres pleurent. Nous larguons les amarres accompagnés de grands mouvements de bras et de « Kenavo ». Sea You s’en va, avec son équipage, pour le tour et d’atlantique, et pour ne revenir que dans un an.

Aujourd’hui nous ne faisons que traverser la baie de St Brieuc. Ce soir, pour la première nuit en famille à bord de notre fameux un mat, nous dormons à St Quay.
Pour nous ce voyage c’est un an de soleil… Eh bien c’est mal parti!! Même en été, le nord de la Bretagne en bateau est plutôt froid.

Et les magnifiques polaires que nous avons commandées et qui arriveront à Brest nous manquent cruellement. Néanmoins, il ne pleut pas beaucoup.

Premier Mouillage

Nous mouillons dans le Jaudy où Charlotte nous rejoint pour 24h. Je suis ravie de pouvoir profiter une dernière fois de ma meilleure amie. Nous sortons donc l’annexe à moteur pour aller la chercher à terre. Malheureusement juste après son embarquement, le moteur toussote puis s’arrête. Malgré tout les efforts de Papa le moteur, qui sort de révision :-(, ne redémarra que la semaine suivante grâce au bons soins du mécano de l’école de voile de Brest. Nous continuons donc à la rame que Papa avait judicieusement pensé à emporter.

 

ndlr : Premier enseignement. Toujours vérifier le contenu de la nourrice avant d’y mettre de l’essence. Les carburateurs n’aiment pas l’eau. Et vu les phases sur la photo, il y en avait une bonne dose!

Brest et ses environs

Toujours en Bretagne Nord, nous goûtons plus tard à « l’enfer des Caraïbes » (expression fréquemment utilisée par Papili pour désigner un soleil de plomb et une chaleur intense). C’est donc l’occasion de sortir les maillots de bains. Nous attrapons un « corps-mort », sortons l’échelle et à l’eau!! »

Ah mais elle est gelée!!! »
En effet l’eau n’est pas si chaude qu’elle en a l’air. Nous sommes tout près de l’Atlantique et ça se sent. Elle est tellement froide que mettre seulement les doigts de pieds dans l’eau fait mal.
On a dit qu’on se baignerait alors on va le faire. Je prends mon courage à deux mains et, sans penser à l’effet que me fait l’eau froide, je descends les échelons le plus vite possible, suivi par Médéric et Soizic. Trois/ quatre brasses me suffisent, c’est bon je me suis baignée. Soizic et Médéric eux vont à l’avant pour se servir du balcon avant comme plongeoir. Plus tard Amicie, Augustine et Zélie se hasardent elles aussi à se mouiller.
Nous arrivons à Brest après une semaine de petites « nav » nous retrouvons nos cousins pour une journée. En effet l’escale tant attendue est écourtée par la météo: il y a une bonne fenêtre sur le golf ces trois prochains jours. Mais la mutinerie est apaisée par l’annonce que Corentin et Cédric nous accompagneront jusqu’à Camaret.

– Alix

16 commentaires sur Le Départ – l’Amarinage

A la recherche de notre voilier de grand voyage 2/2

Enfin!!! Nous sommes les heureux propriétaires de SEA YOU. Un magnifique Sun Odyssey 51 équipé grand voyage. Cet achat arrive après plusieurs mois de recherches. Plusieurs heures sur internet ou…

Enfin!!!
Nous sommes les heureux propriétaires de SEA YOU. Un magnifique Sun Odyssey 51 équipé grand voyage. Cet achat arrive après plusieurs mois de recherches. Plusieurs heures sur internet ou au téléphone auprès de conseillers avisés (merci Pierre, Yffic, Loïc et Jean-François) et plusieurs visites en France et à l’étranger ont été nécessaires.
Ce long parcours est très excitant. Imaginer vivre en mer en famille en visitant les bateaux, rêver de l’équipement idéal à installer (ou à éviter), des travaux indispensables à réaliser sur telle ou telle unité.
Mais c’est aussi un chemin ponctué de doutes. Trouverons-nous le bateau capable de loger tout l’équipage? Ayant de grandes capacités de stockage, robuste, marin, en bon état et performant? Et en plus il est bien sûr indispensable qu’il soit beau!! Nous cherchons aussi un bateau qui demande un minimum de préparation. Le temps nous est compté et nous n’aurons que peu de jours pour faire des travaux.
Cette équation difficile à résoudre nous a longuement occupé l’esprit et une partie de nos nuits. Et, avouons-le aussi, nous a, certains jours, plongés dans le doute quant à la faisabilité du projet.
C’est d’ailleurs Perrine et Manu qui nous ont parfois encouragé à persévérer lorsque nous n’arrivions plus à voir le projet réalisable.
Perrine et Manu, de SEA YOU, ce sont les anciens propriétaires. Ils étaient en voyage autour de l’Atlantique avec leurs enfants depuis un an et demi lorsque nous les avons contacté pour leur demander conseil. Au fur et à mesure des échanges, une confiance mutuelle s’est mise en place. C’est ce qui nous a permis d’oser signer un compromis de vente à distance, sans jamais avoir vu le bateau ! Gros coup de poker ! Autour de nous, on nous prend pour des fous mais nous restons confiants! Si le bateau ne correspond pas à ce qui est présenté ou à ce que nous imaginons, le projet tombe à l’eau. Le risque est grand mais le jeu en vaut la chandelle !
Finalement, après expertise et deux jours passés ensemble, la confiance paye, l’affaire est faite.

Merci Perrine et Manu de votre accueil, votre soutien et de votre accompagnement encore aujourd’hui. En espérant que vos nouveaux projets aboutissent.

Aucun commentaire sur A la recherche de notre voilier de grand voyage 2/2

A la recherche de notre voilier de grand voyage 1/2

C’est encore en cours !!! Ce fut l’un des gros sujets qui nous a préoccupé pendant plusieurs mois. Nous l’avons trouvé, il faut maintenant finaliser… En effet notre monture transocéanique…

C’est encore en cours !!!

Ce fut l’un des gros sujets qui nous a préoccupé pendant plusieurs mois. Nous l’avons trouvé, il faut maintenant finaliser…

En effet notre monture transocéanique qui deviendra, paraît-il, au fil du temps le 10ème membre de la famille, n’est pas encore en France. Nous avons signé un compromis et attendons avec impatience la finalisation de la transaction pour pouvoir vous la présenter.

Rendez-vous mi-juillet!

Aucun commentaire sur A la recherche de notre voilier de grand voyage 1/2

Entrez votre recherche dans le champs ci-dessous cliquez sur "Entrée"

eleifend ut fringilla vulputate, facilisis at Nullam quis,